Après avoir travaillé de différentes façons pour m'aider à me libérer de mes chaînes émotionnelles (psychothérapie, hypnothérapie, kinésiologie pure), une amie proche me parle d'une toute nouvelle forme de thérapie, capable visiblement de se réparer, de se sentir "aligné", de vivre ses émotions de manière apaisée et dans une forme de résilience : la thérapie LIBRE.

J'ai choisi d'être accompagnée dans cette nouvelle aventure par Cécile psychothérapeute à Grenoble,  et cela fera bientôt un an qu'elle me soutient dans cette quête, une quête qui ne me semble plus inaccessible depuis lors.

 

Difficile de décrire ce que je ressens depuis que j'ai commencé les séances, pour autant s'il me tient tant à coeur de poser ainsi des mots sur ces émotions, c'est pour que mon témoignage fasse écho à d'autres, et leur donne pourquoi pas l'envie de se lancer, eux aussi, dans une aventure qui personnellement m'a révélée et me touche au plus profond de mon être. J'ai 31 ans, et depuis petite je ressens des souffrances, des blessures, des émotions difficiles à gérer (manque de confiance en soi, angoisses, besoin de changements pro et perso mais peur de ne pas en être capable, dureté avec la personne que je suis...) se rajoute l'anorexie sur le tard, à 21 ans, dont j'éprouve des difficultés à me "séparer". 

Même si les méthodes que j'ai expérimentées m'ont, chacune, aidée à leur manière, il y a un an j'ai eu la sensation d'être dans une impasse, prisonnière de ces émotions que je m'infligeais moi-même. Je décide donc de tester une séance, première prise de contact avec Cécile, par téléphone : le feeling passe. Et il continue de passer lorsque je la rencontre... et quelle rencontre. Loin de moi l'idée de lui jeter des fleurs ou de la flatter inutilement, pourtant celle-ci a chamboulé ma vie. Les 3 temps de la séance (psy, soins kinésio puis rêve éveillé) permettent d'en sortir apaisé, léger, "modifié". 

 

Parce que oui, je ressens en profondeur les changements qui s'opèrent en moi, je me surprends à sourire sans raison particulière et, par exemple, à admirer la beauté de la nature sur le chemin du travail ; je sens que cette fois-ci, ma quête de la sérénité intérieure, de la réparation profonde de mes maux, de "l'alignement" de tout mon être ne me sont plus interdits, et bien au contraire, qu'ils ne sont plus très loin. C'est simple, je sais que je suis sur le bon chemin, qu'à l'arrivée je pourrais constater ces changements-là, et que ce dénouement n'est désormais plus très loin.

J'ai acquis une confiance en moi que je constate au quotidien, je m'affirme dans mes idées, dans mes choix, mon avenir me semble beaucoup moins brumeux, voire... potentiellement radieux. Les doutes et les peurs restent présents, mais les moments de joie et de confiance se font plus fréquents, et je sais que, malgré des fragilités inéluctables (que chacun a en soi), à la fin de ce travail, je serais moi, et je serais bien, avec ce "moi" qui ne demandait finalement qu'à percer et se révéler.

Cécile m'a aidée à trouver les clés en moi, les ressources que j'avais déjà en moi, mais que je ne voyais pas. Sa douceur, son écoute, sa bienveillance, son humanité... m'ont aidée, m'aident encore, et m'aideront jusqu'au bout du chemin, j'en suis convaincue. Je sais qu'elle n'aime pas que l'on dise cela, parce qu'elle estime que le travail réalisé ne relève que de soi, pourtant je pense et pèse chaque mot : elle a bouleversé ma vie, et elle bouleverse DES vies. Et je la remercie de tout mon coeur.

L.P